Les élèves de l’atelier au Pavillon Joséphine

Parc de l’Orangerie – Strasbourg (Bas-Rhin) Exposition bi-annuelle des élèves de l’atelier.

L’atelier Ecole Marie Anne Mouton a exposé ses œuvres tous les deux ans au Pavillon Joséphine.

Au fil de 2 ans de réflexions sur un thème, les élèves de l’atelier-école ont réalisés près d’une centaine d’œuvres. Les supports et les techniques sont adaptés au thème (peintures, sculptures, installations).

Un évènement (danse, musique, poésie…) accompagne ces manifestations.

2011 : Du crépuscule à l’aube

Certains mondes s’éveillent lorsque d’autres s’endorment. Insaisissables lueurs… Nous avons exploré les mystères de ces instants suspendus entre crépuscule et aube… Les 30 élèves de l’atelier ont crée 193 œuvres inspirées par ce thème.

2009 : De l’eau à la terre

Nous avons investi les enjeux de l’eau précieuse et menacée; fait naître cascades et océans, terre craquelée, ondes et reflets – Comme la terre accueille l’eau nous invitons l’œil de l’autre…  Exposition du 10 au 13 septembre 2009 (10h à 19h)

2007 : Des racines au rituel

Notre travail a été d’aller puiser dans nos racines, personnelles ou collectives, pour insufler le sens du rituel à chaque geste. Celui de peindre, mais aussi, celui d’assembler des objets pour en faire des totems, celui de transformer point après point un galet en univers, et surtout d’accueillir l’Autre au rythme de la créativité.

2005 : Voyage autour des mondes

Extrait Strasbourg Magazine :

De fabuleux « Voyages autour des mondes »

Après « Citadelles du désert » (2001) et « Femme, passions et divinités » (2003), c’est sur le thème des « Voyages autour des mondes » que l’artiste peintre Marie-Anne Mouton invite cette année à découvrir les travaux des élèves de son atelier. Comme lors des deux précédentes éditions, cela se passera à l’Orangerie, Pavillon Joséphine, à Strasbourg, du 7 au 10 octobre. Les 120 œuvres exposées auront demandé près de deux années de travail à la trentaine d’artistes de l’atelier. Vu la qualité de ce qui sera exposé, il serait dommage, désormais, de ne pas qualifier « d’artistes » les élèves de l’atelier de Marie-Anne Mouton. Elle a su, une fois de plus, insuffler une véritable liberté de création à son groupe, tout en prodiguant conseils, accompagnement et corrections. Ainsi, elle l’a stimulé pour faire naître une réelle émulation, sans esprit de compétition. « Je travaille sur chaque œuvre avec son créateur », dit-elle. Le résultat final, vous vous en rendrez compte, est édifiant. Chaque artiste a apporté ses idées personnelles pour faire vivre le thème, très large, des « Voyages autour des mondes ». Ainsi, pendant quatre jours, le public découvrira des « voyages », des expressions et des interprétations très variées. On s’exilera en Inde, au Japon, on arpentera la grande muraille de Chine, on fera un tour dans le cosmos… sans oublier d’étonnantes valises. On admirera des œuvres sur toile, sur métal, sur plexis, sur bois, réalisées grâce à des techniques diverses : marouflage, matières en relief, utilisation d’huiles, de plâtres, etc.  Pour Marie-Anne Mouton et son groupe, peindre est une ouverture vers toutes les formes artistiques. D’où l’idée d’accompagner l’exposition 2005, de danses orientales, africaines, derviches et indiennes, de contes musicaux, de musique slave et de flamenco (les samedi et dimanche, à partir de 13 h 30). Une initiative à découvrir pour un surprenant… voyage.

Louis Nore,  Rédacteur en chef